Découverte du foil : le nouveau défi de la planche à voile

planche à voile

L’apparition du foil impacte considérablement la manière de surfer. Plus qu’un simple aileron, le dispositif change la sensation de flottaison ainsi que la façon de bouger sur la planche. Et surtout, il donne naissance à de nouvelles disciplines toutes aussi intéressantes les unes que les autres. Zoom sur les apports du foil pour la planche à glisse.

Qu’est-ce que le foil ? Comment ça marche ?

À première vue, le foil ressemble à un aileron/pied ou nageoire montée sur un support nautique. Positionné sous une planche de surf, il permet de vivre une expérience totalement nouvelle. Il donne en quelques sortes l’impression de voler sur les vagues. En regardant de plus près, le dispositif s’avère plus complexe qu’il ne le parait. Le système hydroptère fonctionne suivant le même principe d’aérodynamisme que l’avion. Cependant, à la différence des oiseaux de fer, une bonne partie de la structure composant le foil reste immergée complètement dans l’eau pendant le mouvement.

Avec l’arrivée du foil, le monde du sport nautique évolue radicalement. La sensation de glisse n’est plus la même qu’avec les accessoires classiques. C’est plus de vitesse, moins de bruit, plus de hauteur, plus de liberté, plus de plaisir, etc. Et pour couronner le tout, la planche avec foil se pratique aussi bien en eau douce comme en eaux de mer. Cela dit, avec ou sans vague, vous pouvez vous amuser sans problème. Le site « srokacompany.com » vous montre un aperçu de planche foil tendance compatible à tous les gabarits, petits et grands.

Les bases avec la planche à foil

En vérité la planche foil s’apprend. Selon le niveau, il faut des mois, des années de pratiques pour arriver à manier son nouveau joujou. Par rapport aux débutants, les surfeurs expérimentés ont un grand avantage dans l’exercice puisqu’ils profitent des bases solides en glisse (se tenir en équilibre sur les eaux, avoir la notion de vent et sa direction, être familier à l’environnement nautique).

Il faut souligner que les chutes seront inévitables au tout début de l’apprentissage. Donc, apprêtez-vous à tomber de la planche très souvent voire même à chaque sortie en mer. À vrai dire, trouver l’équilibre sur le nouveau support n’est pas du tout chose aisée. C’est en persévérant que les athlètes du foiling l’emportent sur leurs planches difficiles à manier.

Afin de limiter les incidents durant la pratique, il convient des se munir de gilet pour flottaison. Aussi, le port de casque est vivement conseillé pour minimiser les impacts au niveau de la tête suite aux contacts brusques avec l’eau. Eh oui, à force de chuter dans la mer, on peut très bien avoir mal au crâne. Enfin, se tenir à l’écart de la plage et des autres athlètes s’ajoutent à la liste des précautions. A savoir, le foil a besoin d’un certain niveau d’eau et de vitesse pour décoller. Aussi, il n’est pas assez compact pour se heurter avec d’autres planches ainsi qu’avec le sable.

Les nouvelles disciplines avec la naissance du foil

Le succès du foil est tel que bon nombre d’athlètes s’y intéressent de plus en plus. En effet, la création du nouvel aileron donne naissance à de nouvelles disciplines nautiques dont :

– Le kitefoil : une pratique très appréciée par les sportifs assoiffés de novelles sensation de glisse. C’est d’ailleurs la plus populaire de toutes actuellement.

– Le surf-foil où le matériel est une planche de surf doté de foil. Cela dit, à la place de l’aileron traditionnel on retrouve un aileron plus imposant sous forme d’avion.

– Le wingfoil et le windfoil : deux pratiques nautiques en ascension qui sont plus ou moins similaires. Seul le type de voile leur différencie. L’une fonctionne via au set wingsurf et l’autre marche avec les arsénales du windsurf.

– Le Supfoil : une discipline peu connue du public qui a vu le jour peu après l’arrivée du foil. Il s’exerce avec une planche de paddle équipée de foil et d’une pagaie pour l’athlète.

Bref, on ne pourrait pas vous lister toutes les pratiques nautiques incluant le foil. Vu le succès de cet accessoire, leurs nombres pourraient monter d’ici peu à l’exemple des bateaux de couses actuelles qui en présentent.

Avantages et inconvénients du foil

Outre la sensation qu’il procure, le foil optimise votre vitesse sur les eaux. En fait, la présence de cet aileron fait que la planche se retrouve en hauteur par rapport au niveau de la mer. En conséquence, il y a très peu de frottement d’où une plus grande vitesse de pointe.

En plus, la planche de foil est moins impactée par les vagues. Grâce au foil le mouvement de l’eau n’est pas un obstacle. Celui-ci agit comme une pointe aidant à frayer le chemin dans la houle.

Par ailleurs, le nouvel accessoire du sport nautique présente quelques inconvénients. D’une part, il augmente légèrement le poids de la planche, ce qui n’est pas vraiment souhaitable pour le maniement. De l’autre, il pourrait heurter le sable une fois près de la rive. Donc, faites-en attention

Comment le sport peut vous aider à avoir une bonne santé mentale ?
Pourquoi faire du sport quand il fait froid n’est pas conseillé aux personnes asthmatiques et cardiaques ?